Ce forum est dédié aux costumes et tout ce qui les entoure. On y passera en revue les sous vêtements, les vêtements mais aussi tous les accessoires qui les entourent de la tête coiffée au pieds chaussés. Pour commencer, il faut aller se présenter !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mode steampunk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: La mode steampunk   Ven 13 Sep - 12:36


Le terme « Steampunk » puise son origine dans une lettre envoyée par K. W. Jeter au magazine Locus. Dans ce courrier, l’auteur californien propose l’appellation de Steampunk, parodiant volontairement celle de Cyberpunk, pour qualifier les fantaisies victoriennes écrites avec ses deux acolytes, Tim Powers et James P. Blaylock . La volonté de dérision est avérée mais K.W. Jeter, qui n’aime pas beaucoup les étiquettes et les genres (qui constituent à ses yeux autant de barrières entre le lecteur et l’auteur), a profité de l’occasion pour voir s’il était capable de créer un genre à partir d’un terme de son cru. D’un mot, en forme de boutade, il a donc fondé... un nouveau domaine de l’Imaginaire.

Une entrée par la littérature :
Dès 1979, K. W. Jeter écrit Morlock Night qui relève de cette démarche de fantaisie victorienne. Il s’agissait, selon Jeter, d’écrire un titre s’inscrivant dans une série consacrée au retour du roi Arthur. Diverses époques devaient servir de cadre aux aventures du souverain breton. Le récit se déroule finalement en Angleterre à l’époque victorienne et propose une suite à La Machine à explorer le temps de H.G. Wells.
ondres devient le cadre des aventures de gentlemen confrontés à des événements extravagants et/ou surnaturels et qui, à l’occasion affrontent des méchants truculents voire grotesques. Les rues grouillent d’une nuée de déshérités, de mendiants et de ruffians qui agrémentent des récits pittoresques, bourrés d’humour, de clins d’œil (Powers devient un personnage de Homunculus et Blaylock un nom de bateau dans Les voies d’Anubis), volontiers parodiques, inspiré des meilleures pages de Robert Louis Stevenson, de Charles Dickens et de P.G. Wodehouse.

Bref, cerner le « steampunk » est une tâche très délicate car le terme, qui emprunte énormément à d’autres domaines (Uchronie, Policier, Fantastique, Science Fiction, Fantasy, roman hommage, pastiche parodique...) peut devenir un attrape-tout.

Pour résumer, disons qu’il existe apparemment une acceptation restreinte et une autre beaucoup plus large du terme.
Dans des limites restreintes, le steampunk n’est qu’une imitation de l’anticipation du XIXème siècle et une mise en scène de gadgets technologiques anachroniques. Dans un cadre large, il lorgne vers la Fantasy urbaine, le Fantastique, l’Uchronie biaisée, voire un exercice de style très référencé mêlant des personnages historiques réels et des héros de roman populaire. Cependant, pour cette dernière catégorie de romans, il semble que John Clute ait forgé un autre terme : le Gaslight Romance. Nous ne sommes donc pas sortis de l’auberge...


Elements extraits de : http://www.cafardcosmique.com/Le-Steampunk-de-Fantasy-a-vapeur


D'un point de vue vestimentaire, le style est encore mal défini.
A l'inverse du gothique ou des lolitas, par exemple, où on peut différencier des sous-genres, ici tout se mélange, chacun voyant le steampunk à sa manière.

Toutefois, des lignes directrices se dégagent :
- inspiration des vêtements XIXème, surtout les tournures et le "look haut de forme" pour les hommes
- une large place à l'imaginaire

http://www.steampunkcouture.com/

- matières naturelles privilégiées (ou effet naturel)
- beaucoup de couleurs marron, gris, blanc, un peu de noir, comme de vieilles photos sépia
- le métal et le cuir

Les accessoires clés (non obligatoires mais souvent présents) :
- chapeau haut de forme

- googles d'aviateur

- montre à gousset

- canne et/ou ombrelle

- engrenages

- les armes mais plutôt le pistolet que le sabre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguillesetcostumes.forumactif.org
 
La mode steampunk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DeviantPlus : Mode d'emploi. [FAQ]
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [Collection] Fama (La Mode Nationale SEPIA)
» Astuces pour mode normal !!!!! Enfin !!!!
» Cablecom va changer son mode de transmission numérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Aiguilles et des Costumes :: Votre monde imaginaire : des explications et vos créations :: Steampunk-
Sauter vers: