Ce forum est dédié aux costumes et tout ce qui les entoure. On y passera en revue les sous vêtements, les vêtements mais aussi tous les accessoires qui les entourent de la tête coiffée au pieds chaussés. Pour commencer, il faut aller se présenter !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Costume femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Costume femme   Jeu 12 Sep - 19:56


Le Second Empire est la période, en France, pendant laquelle Napoléon III régna en tant qu'empereur, c'est-à-dire de 1852 à 1870, entre la Deuxième et la Troisième République.

Le Second empire est à l'origine un régime politique dictatorial où la plus grande partie du pouvoir est entre les mains de Napoléon III. L'opinion est bâillonnée et la population surveillée. Les opposants politiques sont en prison, ou déportés ou en exil. Cependant à partir de 1860, Napoléon III est obligé d'accorder plus de liberté politique.

En 1870, Napoléon III renonce au pouvoir législatif au profit du Corps législatif où les opposants sont nombreux. En avril 1870 une majorité de Français approuvent cette évolution. Mais le 19 juillet 1870, Napoléon III déclare la guerre à La Prusse, vite rejointe par les autres États allemands. Napoléon III est battu et fait prisonnier. Le 4 septembre 1870, la République est proclamée à Paris.


Sous la seconde moitié du règne de Louis Philippe, l'influence du XVIIIème donne naissance au style Pompadour, inspiré de Louis XV puis de Louis XVI-impératrice.

A cette époque, on aime les taffetas imprimés qui rappellent les anciennes étoffes (motifs floraux, guirlandes) et dentelles. Les manchettes de lingerie, à volants, rappellent les engageantes du XVIIIème. Les corsages en pointe eux rappellent le bas des corps baleinés et de leurs pièces d'estomac et leur manteaux. La crinoline reste l'élément le plus représentatif de la mode Second Empire.

La toilette féminine recherche un volume aussi épanoui que possible dans le bas.


Les sous vêtements

Les bas

(ici, ils sont rembourrés pour palier au manque de forme de la destinataire affraid )


Une chemise

Il convient que la chemise s'adapte au corsage. Les corsages de bal sont très bas sur les épaules, par exemple.


Le corset

Il se fit plus flexible et sans goussets. Il était souvent en soie 'élastique' et de ruban. Il était peu baleiné.
Le corset est assez court sur les seins et aussi court en bas; il raccourcissait la taille.



Une culotte / pantalon

Le pantalon pouvait descendre jusqu'aux chevilles. Il pouvait être abondamment brodé.



La crinoline

Plusieurs techniques ont été tentées pour obtenir le volume voulu : volants, plis, baleinage du bas de la jupe. Mais rien n'y faisait.
On créa alors des sous jupes à base de crin, qui remplacèrent les couches de jupons. Puis, la mode exigeant plus d'ampleur, on en fait des cages à armatures en métal, qui garda le nom de crinoline. Elles deviennent elliptiques à partir de 1865 environ. Dans les années 1860, la crinoline va s’aplatir devant et s'arrondir à l'arrière.





Le jupon
Il a la même forme de base que la crinoline mais est doté de volants. Il sert à gommer les traces des arceaux.

Vêtements

On portait par dessus un corsage ajusté et une jupe.
Les tenues à transformation étaient courantes, un corsage de jour et un corsage de bal (deux tenues en une)

La jupe
La jupe était très classique. Elles avait la même forme que les jupons.
Il y eut aussi la tunique. C'est une jupe recouvrant le jupon de dessous mais drapée pour laisser voir le jupon en question. Cette mode se rependit vite car elle permettait de nombreuses combinaisons. Par exemple, on pouvait changer le jupon ou juste le bas du jupon, pour avoir une nouvelle combinaison. on pouvait munir ce jupon de pattes boutonnées pour tenir ou non relevée la jupe.

Les corsages

Le corsage de jour, de 1852 à 1858, est une jaquette dont la basque constitue le premier volant de la jupe. Il a des manches pagodes 3/4; d'abord assez étroites, elle s'élargissent peu à peu pour finir par se fendre. Ce corsage est porté avec des manchettes en mousseline blanche à deux volants.


Vers 1860, on porte le même type de corsages, mais on met des manchettes gonflées sur l'avant bras.


Ces corsages s'ouvrent sur une guimpe-plastron, ou se boutonnent jusqu'à l'encolure ronde garnie d'un petit col en mousseline ou en dentelle.

Les corsages de bal sont très bas sur les épaules, et se terminent en pointe. Il est baleiné et est pourvu de petits manches, ou mancherons bouillonés.


Corsage de promenade : probablement pour éviter les sur-épaisseurs, on ne portait pas de chemise mais un col et des manchons glissés sous le corsage





Vêtements de dessus

Veste à la zaouve


Boléros


Mantelet
Se sont des petites pèlerines pourvus de deux longs pans devant.


Basquines
C'est une jaquette 3/4 cintrées qui s'étalent sur la crinoline.

Les femmes pouvaient portés des châles de mousseline, de soie ou de dentelle pour l'été; ou en cachemire pour l'hiver. Elles pouvaient porter des capes.

costume de gymnastique :


costume de bain :



Chaussures :
http://aiguillesetcostumes.forumactif.org/t106-historique-chaussures-de-la-renaissance-au-xixeme


Coiffures, voiles et chapeaux :
http://aiguillesetcostumes.forumactif.org/t113-historique-coiffures-voiles-et-chapeaux-xixeme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguillesetcostumes.forumactif.org
 
Costume femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Costume femme
» Costume femme milieu 13ème
» Costume d'Halloween
» Les Costumes
» [XVè] costume femme moyennement aisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Aiguilles et des Costumes :: Vêtements historiques et inspirations historiques : des explications et vos créations :: XIX ème siècle [1800 // 1890] :: Second Empire // Le règne des crinolines[1850//1870]-
Sauter vers: