Ce forum est dédié aux costumes et tout ce qui les entoure. On y passera en revue les sous vêtements, les vêtements mais aussi tous les accessoires qui les entourent de la tête coiffée au pieds chaussés. Pour commencer, il faut aller se présenter !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Costume femme (XIVème)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Costume femme (XIVème)   Jeu 12 Sep - 19:40


En ce début de siècle, c'est encore la famille Capétienne qui gouverne et le royaume de France est le plus puissant, le plus peuplé et le plus riche des royaumes d'Europe occidentale. En effet, sous le règne de Philippe le bel, un état stable gouverné par une dynastie incontestée se dote des premières institutions d'un état moderne : administration efficace, mise en place d'une fiscalité organisée et régulière.

Suite à des histoires adultères, la dynastie des capétiens perd le trône. Se pose alors un problème de succession. C'est la branche des Valois qui prend le pouvoir, au détriment des rois de Navarre et d'Angleterre. Ceci servira de prétexte au roi Edouard III pour engager une guerre dont la vraie cause est la sauvegarde des possessions anglaises sur le continent. Les batailles se succèdent et sont autant de défaites pour la France. Au fur et à mesure, le royaume franc perdit et reprit des terres.

1339 : Edouard III entre en guerre contre la France, début de la guerre de cent ans

La Peste noire ravage le pays et ajoute à la misère des temps.
1348-1350 : Paroxysme de la peste noire




Chausses :
Les chausses sont souvent faites en laine, par souci d'élasticité. On en retrouve également en soie.
Plusieurs méthodes de confection au niveau tissage : le naalbinding ou le tricot.
Sinon, on peut couper le patron directement dans du tissu. Une méthode pour avoir une meilleure élasticité consiste à couper le patron dans le biais du tissu et non pas dans le droit fil.
Toutefois, contrairement aux chaussettes modernes, on ne sait pas encore faire les talons.


Pour faire tenir ses chausses, il faut des jarretières, ou du moins des lacets pour leur éviter de glisser.


parfois elles sont de deux couleurs différentes

exemples de chausses : http://vieuxchamps.com/persona/wgarbu.php


Chemise :
matière : chanvre, lin, coton si très riche
l'intérêt de la chemise est multiple :
c'est le principal sous-vêtement de l'époque, sans lequel on est nu (sur certains textes on considère déjà qu'en simple chemise, on est nu, comme aujourd'hui avec un caleçon)
certaines chemises, dans la même logique, sont faites dans des tissus hyper fins (donc très chers) et presque transparents !
le tissu est plus facile à laver que les épaisseurs suivantes ; c'est donc la chemise qui retient la transpiration et qui est lavée
caractéristiques :
manches longues
col souvent doté d'un amigaut
moins large qu'auparavant mais pas ajustée

Cotte :
matière : lin, soie ou laine
caractéristiques :
manches longues souvent ajustées sur l'avant bras par un boutonnage
ajustée sur le buste par un boutonnage
large en bas, on ne regarde pas à la dépense de tissu

Apocalypse Tapestry series, 1377-1382 (Château d'Angers, Angers, France)

Méthode pour avoir une cotte ajustée : http://cottesimple.com/tutorials/straight-front-seam/
Faire des brides et boutonnières : http://www.personal.utulsa.edu/~marc-carlson/jennifer/buttons/Attaching%20buttons.htm

Doublet/pelisson :
Il se glisse entre la chemise et la cotte en hiver.
Le doublet est composé d'une double épaisseur de lin, le pelisson de fourrure, parfois glissée entre les deux épaisseurs de lin.
Ils sont tous deux dépourvus de manches et arrivent à mi-cuisse.

Surcot
matière : laine doublée de lin ou de soie selon la richesse, cela correspond à un manteau porté soit pour se protéger du froid soit pour montrer sa richesse
caractéristiques :
On observe plusieurs sortes de surcots, avec ou sans manches.
Le surcot portes d'enfer, très représenté en reconstitution était surtout porté chez la noblesse, à l'occasion de fêtes ou de réceptions. Il porte ce nom car il laisse voir les hanches de la femme, moulées dans la cotte.

Belles heures



début XIVème : les costumes sont encore larges

il y a des trous sur les côtés pour atteindre la ceinture


larges manches pendantes


celles-ci pendent sur les côtés


les manches sont ici rajoutées

fin XIVème

il y a souvent plusieurs couleurs


Toutefois, pour la cotte et le surcot, il faut observer une évolution au cours du siècle, du très large du XIIème jusqu'à l'ajusté (moulé) du XVème.

Exemples de costumes : http://vieuxchamps.com/persona/wgarb2.php ; http://www.briaca.com/

La houppelande apparait
Houppelande :

Tacuina sanitatis (XIV century)

Coiffe :
Il est mal considéré d'être tête nue, cheveux libres. Il faut donc être coiffé. Cela ne veut pas dire que le morceau de tissu (voile ou chapeau...) est obligatoire, mais au moins une tresse.

Les chaperons féminins sont souvent ouverts sur l'avant et peuvent fermer via des boutons.

Chaussures :
http://aiguillesetcostumes.forumactif.org/t105-historique-antiquite-et-moyen-age#105

Coiffures, voiles, et chapeau :
http://aiguillesetcostumes.forumactif.org/t110-historique-coiffures-bas-moyen-age-xieme-au-xveme-siecle#110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguillesetcostumes.forumactif.org
 
Costume femme (XIVème)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Costume femme
» Costume femme (XIVème)
» Costume femme milieu 13ème
» Costume d'Halloween
» Les Costumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Aiguilles et des Costumes :: Vêtements historiques et inspirations historiques : des explications et vos créations :: Ère médiévale :: XIVème-
Sauter vers: